L’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques) estime que le commerce mondial des marchandises de contrefaçon s’élève à environ 250 milliards de dollars annuellement. D’autres estiment que ce nombre est plus près de 600 milliards de dollars. Quel que soit le nombre, il constitue un énorme problème, tant pour le gouvernement que pour les propriétaires de marques dont les produits sont falsifiés.

Counterfeit Adidas

Problème pour les gouvernements
Il est largement reconnu que la plupart des marchandises de contrefaçon impliquent le crime organisé et le monde criminel en général. Les profits générés financent les activités criminelles, tant dans le pays d’origine qu’à l’étranger. Les bénéfices sont également reliés au financement d’organisations terroristes. Tout cela impose nécessairement un fardeau supplémentaire aux agents de la paix et au système de justice en général.

Les produits pharmaceutiques, les pièces automobiles et même les produits du tabac qui sont le produit de la contrefaçon présentent un risque accru pour la santé et la sécurité des citoyens, et donc contribuent inévitablement à augmenter le coût des programmes nationaux de santé.

Problème pour les propriétaires de marques
Chaque dollar qui est dépensé pour une contrefaçon est un dollar qui est investi hors de la chaîne d’approvisionnement légitime: allant du producteur jusqu’au détaillant. La plupart des pertes peuvent être imputables au propriétaire de la marque, pour ce qui est de la perte de revenus, mais aussi de la dévalorisation de l’image de la marque, en raison de la piètre qualité et des lacunes au niveau des standards des contrefaçons, qui portent néanmoins le nom de leur marque.

Contribuer à résoudre le problème
Les douanes effectuent un travail analytique de ciblage et d’évaluation des risques très sophistiqué, grâce auquel ils sont en mesure d’identifier de nombreux envois contenant des marchandises de contrefaçon. En utilisant C-Hawk, les douanes ont la possibilité de prendre des mesures supplémentaires pour identifier les envois de contrefaçons.

SecureBorders travaille directement avec les propriétaires de marques et ce, afin d’accroître l’efficacité du processus automatisé d’évaluation des risques. Cela créé un lien unique entre l’industrie et les douanes et opère constamment en temps réel, 24h/24, 7 jours/7.